Taïba Ndiaye : Macky Sall inaugure le premier parc éolien d’utilité publique en Afrique de l’Ouest.

Le Sénégal est en passe de devenir un pionnier de l’énergie propre et un exemple à suivre pour les autres communautés africaines. Après les centrales solaires, le Président de la République va inaugurer aujourd’hui, à Taiba N’Diaye, le premier parc éolien d’utilité publique en Afrique de l’ouest.


Le Président Macky Sall inaugure aujourd’hui, à Taiba N’Diaye, le premier parc éolien d’utilité publique en Afrique de l’ouest. 

 

Ce parc éolien positionne le Sénégal comme un pionnier de l’énergie propre, fiable et à prix concurrentiel pouvant être distribuée rapidement sur tout le territoire. Cette centrale combine la fourniture d’électricité à 2 millions de Sénégalais à un impact socio-économique local important tout au long de la durée du projet Le parc éolien de 46 turbines de la marque Vestas, devrait être en pleine phase opérationnelle dans moins de deux ans et fournira plus de 450 000 MWh d’énergie par an. Cela représente une augmentation d’environ 15 % à la capacité de production du Sénégal. 

Parallèlement à la création de centaines d’emplois au cours de la phase de construction, les promoteurs du Parc éolien ont  déployé également un programme socio-économique plus large à Taiba N’Diaye, créant ainsi des sources de revenus à long terme pour les communautés locales. Des projets visant à améliorer l’agriculture locale, à favoriser des possibilités de formation professionnelle et à rénover ou à construire des infrastructures locales, caractérisent le lancement de ce programme qui se déroulera pendant 20 ans, et qui investira jusqu’à 20 millions de dollars sur la durée de vie du parc éolien. Un nouveau marché a déjà été érigé pour la communauté agricole de Taiba N’Diaye, tandis qu’un nouveau centre informatique est en cours de construction pour les élèves de la région.

« Le Sénégal a rapidement adhéré à l’idée et aux avantages des énergies renouvelables. Entre le parc éolien Taiba N’Diaye et plusieurs projets d’énergie solaire également en cours, le pays est en train d’établir un modèle clair d’énergie propre que les autres communautés africaines pourront étudier et suivre. Une énergie propre, fiable, produite rapidement et qui réduit le besoin d’importer des combustibles fossiles coûteux est une formule très attractive. Cependant, beaucoup de gens ont dû travailler dur et réfléchir pour transformer ce concept en 46 éoliennes et en énergie propre pour 2 millions de personnes. Aujourd’hui, nous célébrons ces efforts et nous remercions tous ceux qui, au Sénégal et au-delà, nous ont aidés à en arriver là », expliquait 
Chris Antonopoulos, président-directeur général de Lekela. 

Lundi 24 Février 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :