Tabaski 2021 / Foirail de Rufisque : « Le Daral est bien fourni en moutons malgré la crise économique qui n'a pas épargné le secteur » (Vendeurs)


Le foirail de Rufisque, qui fait partie des plus grands de la région de Dakar, est bien fourni en moutons à quelques jours de la célébration de la Tabaski. Sur place, toutes les dispositions ont été prises pour faciliter le travail des vendeurs de batail. Du moins, c’est l’avis de Youssou Dème qui a parlé au nom du président des éleveurs.

Selon lui, « l’État du Sénégal a respecté ses engagements. La sécurité est assurée par un détachement de GMI et l’éclairage est à point… Concernant les mesures pour éviter la propagation de la maladie à coronavirus, la direction de l’élevage a pris en main la situation. Le matériel est là et la sensibilisation est en cours pour le respect des mesures barrières », a-t-il fait savoir tout en annonçant que le prix du sac de foin est plutôt accessible.

À quelques mètres du foirail de Rufisque, on retrouve des éleveurs qui s’activent dans le même secteur mais qui sont un peu particuliers. Car ils vendent des moutons VIP ou appelés « Kharou Yarr ».

Ici les prix varient entre 130 000 et 600 000 FCFA selon Abdou Khadre Ndoye, un jeune éleveur Rufisquois. « On est dans le secteur depuis des années, mais on se débrouille avec nos propres moyens sans l’appui de l’État. Le foirail est bien pris en charge par l’État du Sénégal, mais nous on ne bénéficie pas de ses faveurs. Résultat, on est obligé vendre un peu plus cher car nous proposons de très bon moutons qui sont très prisés par les connaisseurs… Pour l’instant les clients viennent à compte-gouttes car ils préfèrent toujours attendre le dernier moment ou peut-être que c’est l’argent qui fait encore défaut avec la crise économique accentuée par la Covid-19 », a-t-il ajouté.

Des propos vérifiés sur place, car les clients rencontrés sur place, déplorent l’inaccessibilité des prix pour les bourses des goorgorlous ... 
Jeudi 15 Juillet 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :