TOUBA TIENT SON "BUNTU PIKINE" ( À cause de la recrudescence des agressions)


Qu'on ose parler de " buntu Pikine " à Touba, à cause de la recrudescence des agressions, écœure fondamentalement le coordonnateur du Grand magal de Touba. Visiblement déconcerté que des scènes aussi désespérées se produisent dans la cité, Serigne Ousmane Mbacké invitera à une prise de conscience urgente et des réactions efficaces. "Que Garage Darou soit assimilé à Buntu Pikine à cause des agressions est énervant et désolant."

Une trompette embouchée par Serigne Kosso Mbacké. Le fils du Khalife Général des Mourides incite les autorités et les forces de l'ordre à montrer plus de sévérité à l'encontre des malfrats et d'arrêter de mettre dans des situations inconfortables les personnes qui interviennent pour maitriser ces derniers. "Les populations manquent de solidarité  parce qu'elles effectuent des va-et-vient à n'en plus finir, répondent à des enquêtes qui ne se terminent jamais et sont parfois plus persécutées que les bandits eux-mêmes. C'est cela qui fait que nul n'ose verser dans la dénonciation".

Abdou Lahad Kâ parlera de prolifération de "cités de vagabonds" dans Touba et indexera d'une part, la police et la gendarmerie qui manquent de dérouler des missions conjointes pour juguler le mal et d'autre part les chefs de garage qui ne régulent pas bien le trafic au sein de leurs espaces dédiés. 

Le sous-préfet demandera une meilleure implication des structures comme Safinatul Amann et Xudamul Xadim. 
Lundi 12 Juillet 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :