TOUBA - Sory Kaba chez le Khalife des Mourides pour lui présenter le programme dit de ' Renforcement de la Gouvernance Migratoire au Sénégal '


 À quelques jours du lancement officiel du programme de ''Renforcement  de la Gouvernance Migratoire au Sénégal '' ( prévu le 24 janvier 2019),  le Directeur général des Sénégalais de l'extérieur était venu s'entretenir avec le Khalife Général des Mourides. Une rencontre qui s'est tenue dans  la résidence Khadim Rassoul sous la présence de Sokhna Amy Mbacké, actuelle Directrice de l'Assistance et de la Promotion des Sénégalais de l'Exterieur.


Invité à expliquer substantiellement les objectifs du programme, Sory Kaba précisera d'abord qu'il s'agit d'un projet  '' conjointement mis en œuvre par la coopération Espagnole notamment l'ambassade d'Espagne et le ministère des Affaires étrangères à travers la Direction Générale des Sénégalais de l'Extérieur et qui est intégralement financé par l'Union européenne. ''


 L'hôte du Khalife de poursuivre : '' C'est un projet qui cherche à mettre en synergie l'ensemble des initiatives qui sont développées pour créer les conditions d'un retour réussi des Sénégalais établis à l'étranger,  pour promouvoir l'investissement productif et impacter positivement l'économie du pays par la migration. Ceci vise à renforcer la capacité des Sénégalais de l'extérieur , leurs familles mais aussi l'ensemble des acteurs qui interviennent dans la migration au Sénégal en pensant aux collectivités territoriales, en pensant aux Ong et l'ensemble des démembrements de l'administration Sénégalaise. Et ce, pour que nous créons des synergies qui puissent nous permettre d'être dans une démarche inclusive et de positionner le Sénégalais de l'extérieur sur une orbite qui lui permet de tirer toutes ses compétences, de le mettre à contribution et de favoriser un transfert de compétences et de technologie. ''

Sory Kaba de signaler, en passant, qu'il  y a un pan important du programme qui va lutter contre la migration irrégulière. '' Il est évident que les familles religieuses sont de bons vecteurs d'informations et de sensibilisation. Il était important de les mettre à contribution et de solliciter leurs prières. '' Interpellé sur la réaction de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, le Directeur se montrera comblé.

'' Il l'a bien accueilli. À la limite, il a été surpris. On a senti un certain enthousiasme. Il a pris l'engagement de nous accompagner. Le projet démarre le 24 février prochain. Il va concerner tous les pays où sont établis les Sénégalais à l'étranger. ''
Lundi 21 Janvier 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :