TOUBA - Serigne Abdou Latif Diène dément avoir reçu un centime de Ngouda Fall Kâne et réaffirme son soutien à Madické


Considérant que sa base politique est en train de s'effriter à cause des rumeurs faisant état d'un appui financier qu'il aurait reçu de Ngouda Fall Kâne, ancien Inspecteur Général d'État, Serigne Abdou Latif Diène a tenu à dire ses vérités, préférant faire la genèse de sa collaboration avec le concerné. Déroulant une conférence de presse à Khayra dans la cité religieuse de Touba, le fils de Serigne Bara Diène et petit-fils de Cheikh Issa Diène se voudra sans ambiguïté dans le discours. « Ngouda Fall Kâne est venu me demander de parrainer sa candidature par le biais de mon parti politique Jaam Ak Khéwal. Il a promis de financer le parti et s'est engagé à mettre à notre disposition des véhicules. Je signale que je n'ai reçu de lui pas plus de 200 000 francs. Depuis, la rumeur court que j'ai reçu cet argent. Ce qui n'est pas vrai. C'est ensuite qu'il est allé fondre mon parti dans la coalition Madické 2019 sans m'avertir. Heureusement que Me Madické Niang a rectifié le tir en me reconnaissant la paternité de 'Jamm Ak Khéwal ' ».

Serigne Abdou Latif Diène d'accuser en outre Ngouda Fall Kâne d'avoir disposé ses hommes tout autour de la charpente de sa formation politique. '' C'est cela qui me fait le plus mal. Ngouda Fall a procédé à une restructuration de mon parti enlevant tous mes hommes. Je le soupçonne de préparer contre moi un coup fourré. Ce que je n'accepterai pas ''. Il invitera son collaborateur à changer de fusil d'épaule, à rectifier les erreurs commises avant que leur compagnonnage ne soit impossible.

En tant que membre du conseil départemental, le chef religieux ne manquera d'égratigner Serigne Fallou Mbacké qui, selon lui, manque à beaucoup de ses obligations. « Notre conseil départemental est moribond. Aucune réunion tenue, aucune indemnité payée, aucun bilan d'étape, aucune transparence dans la gestion. C'est de l'anarchie. » Il boucle son discours par demander un audit pour que la gestion du Mbacké-Mbacké soit fouillée...
Lundi 28 Janvier 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :