TOUBA - Non existence du Covid-19 dans la cité / Cheikh Abdou Bali livre sa part de vérité.


Il n’y a qu'à Touba où des voix se sont élevées pour déclarer que le Coronavirus n'existait pas et qu'il s'agissait juste d'un complot fomenté contre la cité. Ce qui a d'ailleurs carrément surpris Serigne Cheikh Abdou Lahad Mbacké Gaïndé Fatma.  
Le chef religieux, par ailleurs ministre conseiller du Président de la République, qui parcourait les daaras pour leur offrir des produits détergents, des gels alcoolisés, du savon en grande quantité, exprimera tout son désarroi lorsqu'il a entendu des personnes faire une telle plaidoirie. Pour lui, les populations de la cité n'avaient pas besoin d'un tel discours. 
" La maladie est devenue une pandémie, selon l'OMS. C'est une maladie extrêmement contagieuse. Au vu de notre manière de vivre, nous devons prendre les précautions qu'il faut sinon elle va faire des ravages. Nous avons l'obligation de nous unir derrière le Président de la République pour éviter la catastrophe. Je le remercie pour les décisions courageuses qu'il a prises et surtout remercier les chefs religieux qui ont accepté de l'accompagner dans ce combat ", dira-t-il avant de s'en prendre aux porteurs de ces maladroits discours. 

" Rien qu’à la vue des incidences économiques que cette maladie a engendrées en Chine, en Italie et dans le monde, nul ne devrait dire qu'elle n'existe pas. Quand le Sénégal arrête certains vols en provenance de certains pays,  déploie de grosses sommes d'argent pour éviter le pire, toutes ces pertes en milliards de francs, la célébration finalement sobre de la fête de l'indépendance... voilà des décisions qui prouvent qu'il ne s'agit pas de machination.  Et puis, des chefs religieux ont annulé ou modifié la façon de célébrer leur magal. Le Khalife Général des Mourides a contribué financièrement à hauteur de 200 millions, organise des récitals de Coran et des déclamations de Khassidas. Rien que cela suffit pour comprendre que cette maladie est une réalité. Heureusement que ceux qui le disaient ont tous revu leurs copies.  Même des membres de l’opposition qui critiquaient les décisions de l'État ont salué toutes celles qui ont été prises dans le cadre de cette lutte. Par conséquent, nous avons bon espoir que ce combat contre le covid-19 sera remporté par le Sénégal', dira-t-il pour conclure...
Vendredi 20 Mars 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :