TOUBA - 'Madické 2019 ' signale que des « Sénégalais continuent d'affronter l'océan au péril de leur vie pour avoir de quoi se mettre sous la dent »


À l'occasion d'une conférence de presse qu'ils ont tenue mardi à Touba, les militants de Me Madické Niang ont juré, la main sur le cœur, qu'il n'y a aucune velléité de connexion entre leur leader et le Président Macky Sall, "contrairement à ce que véhiculent certaines rumeurs malveillantes.'' 

Pape Malick Diaw et Cheikh Seck, qui se sont succédé à la parole, ont confié que '' leur seule feuille de route est de trouver les moyens de battre leur adversaire au soir du 24 février 2019... ''

Visiblement en colère contre le régime en place, les '' Madickistes '' dérouleront un réquisitoire fort cinglant à l'encontre du président Macky Sall qu'ils accuseront d'avoir trahi Touba et d'avoir '' investi les ressources du Sénégal dans des futilités alors que les populations peinent à manger à leur faim ''.

Ils se plairont à signaler qu'au moment où le gouvernement se targue d'avoir créer des centaines d'emplois '' des jeunes Sénégalais, confrontés au chômage, continuent d'affronter l'océan au péril de leur vie ''. Pour eux, l'échec est cuisant, à tous les niveaux. Ces jeunes accuseront Makhtar Diop, Haut Conseiller des Collectivités Territoriales ayant récemment attaqué l'avocat Saint-Louisien, d' avoir géré nébuleusement une centaine de millions destinés à la Jeunesse de Touba.  Ils donneront rendez-vous à l'Apr  le 4 février prochain à l'occasion du démarrage de la campagne électorale de leur candidat à Mbacké... Mbacké qui accueillera le même jour le candidat de la mouvance présidentielle.
Mercredi 16 Janvier 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :