TOUBA / MAKHTAR CISSÉ (DG SENELEC) : 'C'est tout le Sénégal qui est hors délestage... Il y a des coupures et des pannes, mais point de délestage!'


Il a fallu qu'il s'adonne à une leçon de vocabulaire pour faire comprendre à tout le monde que le Sénégal ne connaît plus de délestage. Pour Mamadou Makhtar Cissé, un '' délestage '' est toujours justifié par une situation de déficit électrique. Ce que le Sénégal ne connait plus depuis un bon bout de temps. Le Directeur Grénéral de la Sénélec, en visite dans la cité religieuse, pour vérifier l'état des installations électriques en perspective au Grand Magal, se voudra précis à ce niveau.  ''Des coupures il y en aura toujours, des pannes il y en aura toujours, parce que c'est inhérent à l'exploitation d'un système électrique. Mais nous ne sommes pas dans une situation de déficit qui nécessiterait qu'il y ait des délestages. Donc Touba n'est pas hors délestage, mais c'est tout le pays qui est hors délestage.
 '
Interpellé sur le degré de satisfaction des attentes manifestées lors des différentes rencontres préparatoires déroulées en amont entre Touba, Diourbel et Dakar,  Makhtar Cissé rassure . ''À 99%, les besoins qui avaient été identifiés ont été correctement pris en charge. Seize nouveaux postes ont été mis en service. Et quatre d'entre eux alimentent directement les quatre nouveaux forages ici dans la ville sainte de Touba qui est alimentée par un système de forages. Nous avons également été saisis pour l'éclairage public qui est du ressort de la commune de Touba. Mais l'État, dans son soutien aux collectivités locales, a pris la décision de transférer cette charge à la Senelec, à travers une instruction du Président de la République. Nous avons dépensé environ 130 millions Cfa pour aider à améliorer l'éclairage public au niveau de Touba, et particulièrement au niveau des principaux lieux de culte qui polarisent des milliers de sénégalais pendant la période du Magal.''

Pour cette édition du Grand Magal, plusieurs extensions du réseau ont été opérées, dira-t-il. ''L'autre  intervention majeure qui a été effectuée concerne les extensions pour permettre aux nouveaux quartiers d'être électrifiés. Pas moins de quatre-vingt kilomètres de câble ont été déroulés dans ce cadre là. Nous avons satisfait aux doléances du Crd (Comité régional de développement) qui avait été tenu, et avons répondu aux attentes des autorités à la fois politiques, administratives et religieuses. ''

La délégation a été reçue par le porte-parole du Khalife Général des Mourides et par ailleurs Président du comité d'organisation du Grand Magal.
Samedi 20 Octobre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :