TOUBA / Les jeunes de l’Apr revendiquent les 67 000 voix du Président Sall lors de la dernière élection et exigent plus de considération.


Les jeunes de l’Apr de Touba sont catégoriques : si le Président Macky Sall est parvenu à obtenir 67 000 voix lors des dernières élections, c’est bien grâce à la jeunesse Républicaine « et à personne d’autre ». Abdou Fatah Diop, qui a porté la parole de ses camarades se voudra bien clair. « Cest nous les jeunes qui parcourions les communes rurales, la cité et ses environs. C’est nous qui souffrions et le mérite de ce score nous revient intégralement. Par conséquent, c’est à juste titre que nous souhaitons une reconnaissance de la part de notre leader national. L’heure n’est pas à la déclaration de candidature, mais à la réorganisation ». 

Il poursuit : « Jamais ce parti au niveau local, depuis 2012, n’a été reçu par le Président Macky Sall. Même quand il vient à Touba, nous ne sommes pas informés. On nous parle fréquemment de visites privées. C’est la raison pour laquelle, après conclave, nous avons décidé de l’interpeller et de lui demander de réorganiser le parti. Sans cela, nous ne gagnerons jamais d’élections à Touba et Mbacké. Pire, nous risquons même de perdre l’électorat déjà engrangé. Les gens qui lui font croire que l’Apr se porte bien dans la cité lui racontent des histoires, car ce n’est pas le cas. Maintenant, nous allons réfléchir sur la conduite à tenir si notre appel du pied est ignoré.  »

Une trompette embouchée par Mame Diarra Ndao qui précisera que les 67 000 voix, malgré la défaite, ne devraient pas être minimisées par le Patron de l’Apr. Nous réitérons notre appartenance à ce parti, mais souhaitons plus de considération. Nous sommes oubliés et ne sommes informés de rien. La pente est mauvaise et nous pouvons perdre du terrain s’il ne bat pas le rappel des troupes très rapidement...  »
Samedi 7 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :