TOUBA / Le Mouvement « Jerin sa rew » pour la formation des femmes et l’autonomisation des jeunes.


Sous la conduite de Serigne Fallou Guèye, diplômé en sciences politiques et fonctionnaire international, le mouvement « Jeriñ sa reew », sur les fonts baptismaux depuis 02 ans, a décidé de soutenir davantage les populations démunies de la cité. L’initiative, confie le coordinateur, vise plus à améliorer les conditions de vie des femmes à travers des formations et celle des jeunes par un coaching pour leur autonomisation.

Le mouvement dira ainsi travailler à travers ces axes stratégiques et avoir œuvré pour permettre à ces cibles, ces dernières années, de bénéficier de formations en entrepreneuriat local.

« 500 ont déjà acquis de solides connaissances en fabrication de savon, eau de javel et transformation agroalimentaire. » Des actions hautement saluées par les populations et par les chefs religieux. La structure compte multiplier les actions dans ce sens pour toucher le maximum de cibles...
Mercredi 25 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :