TOUBA - La police aux trousses de médecins et aides administrateurs de médecine chinoise...


Au moment où ces lignes sont écrites, la police de Gouy-Mbind mène une enquête autour d'une affaire de médecine chinoise dans la cité religieuse. Des Sénégalais formés en la science par un ou des Chinois, donnaient depuis deux semaines des consultations médicales à Touba Jaareem. Pour bénéficier de leur expertise,  il fallait débourser la somme de 6.000 francs. La moitié de l'argent revenait de facto au démarcheur de malades qui empochait ainsi les 3.000 francs. 

Le médecin principal prescrit des ordonnances qui pouvaient être achetées sur place. Seulement, l'on renseigne à Dakaractu-Touba que ce médecin a été arrêté aujourd'hui et que ses acolytes seraient présentement recherchés par les liniers...
Lundi 21 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :