TOUBA / L'opération Samm Suñu Karangue 1 bouclée, la 2 lancée... Un chef de gang déféré au parquet, plus de 4 tonnes de riz saisies...


L'opération Samm Suñu Karangue 1 qui a duré un mois pour avoir été bouclée le 20 février 2020 vient de livrer son bilan.

1039 personnes ont été interpellés dont 741 pour vérification d'identité, 18 pour usage, offre et détention de chanvre indien, 22 pour vagabondage, 92 pour ivresse publique manifeste,  28 pour usage de produits cellulosiques, 14 pour flagrants délits de vol, 16 pour jeux de hasard, 42 pour nécessité d'enquête, 12  pour conduite sans permis, 1 pour vol avec violence, 2 pour entrave à une action de la police, 3 pour tentative de vol avec violence, 1 pour tentative de viol, 1 pour filouterie de transport, 1 pour délit de fuite, 1 pour recel, 6 pour coups et blessures volontaires,  2 pour mise en danger de la vie d'autrui,  1 pour détention d'arme blanche, 1 pour destruction  de bien apprenant à autrui, 1 pour non inscription au fichier sanitaire, 1 pour escroquerie, 1 pour vol de bétail, 1 pour abandon de véhicule à un tiers non détenteur de permis de conduire, 1 pour viol sur une déficiente mentale, 1 pour rébellion, 5 pour outrage à agent dans l'exercice de leurs fonctions, 12 pour rixes sur la voie publique etc...

Par ailleurs,  9,365 kilos de drogue saisis, 52 cornets 6 joints...8 moutons retrouvés après avoir été volés en plus de l'arrestation d'une bande de 6 personnes qui s'activait dans le vol de téléphones portables et de télévisions à écran plat. Bassirou Sarr, commissaire du commissariat spécial de Touba de préciser que Modou Awa Balla Seck, réputé être le cerveau de la bande qui avait attaqué la station ex-Elton et celle de Ndiouroul les12 et 13 décembre 2019. Ce même Modou Awa Balla Seck est soupçonné d’avoir été l'auteur d'un vol de véhicule le 12 octobre dernier.

Le commissaire d'ajouter que 4,400 tonnes de riz impropre ont été saisis, 224 véhicules mis en fourrière et 616 motos immobilisés.

Pour les besoins de Sam Suñu Karange 1 qui vise à mettre un terme aux différents cas de banditisme et de cambriolage, 186 agents ont été engagés dont 30 agents du GMI et 15  éléments de la Police Générale. 11 véhicules ont été dépêchés par sortie. Justement 18 sorties ont été effectuées durant le mois. 8 patrouilles ont été déroulées dont 2 à Mbacké et 16 Check-points installés dont 2 à Mbacké.

Officiellement, l'opération Samm Suñu Karangue 2 est lancée et devra durer, cette fois-ci, deux mois...
Vendredi 21 Février 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :