TOUBA / ISMA DIOUM AVERTIT : « Ceux qui avaient saboté les législatives n'auront aucune chance de récidiver... Luy jot jotna! »


Que ceux qui s'étaient ligués pour saboter les législatives à Touba en attaquant des bureaux de vote, se le tiennent pour dit ! Leur entreprise ne pourra être rééditée au cas où l'idée leur viendrait de vouloir récidiver. C'est Isma Dioum qui en donne l'assurance. Le ministre conseiller du Président de la République jure la main sur le cœur que d'une part ils ne se laisseront pas faire cette fois-ci et d'autre part, l'État saura être suffisamment vigilant pour endiguer toute velléité de menace.

Le responsable politique était à Touba pour dérouler un programme visant la création d'un comité préparatoire apte à prendre en charge son ambition de dérouler un  travail de proximité avec la base. 
Interpellé sur la division qui sévit chez les leaders, il se dira moins scandalisé au vu des avancées significatives au plan de la massification. '' Il y a une nouvelle dynamique qui s'est créée et nous sommes en train de créer les conditions pour la reconquête de la ville de Touba. Et quel que soit le manque d'unité entre les membres, il n'en demeure pas moins qu'un maillage est en train de s'opérer dans la ville sainte et nous avons espoir que demain lors de l'élection présidentielle, nous allons gagner l'opposition (...). Notre opposition est une opposition en mal d'audience, en panne d'arguments pour faire face à notre candidat. C'est pourquoi, elle critique sans convaincre.''

Isma Dioum de démarrer ainsi sa campagne avec un meeting sur la route de Darou Rahmane. Il saisira l'occasion pour haranguer ses troupes avant de répondre à Lat Diop qui estimait que  Macky perd à Touba à cause de l'inefficacité de ses leaders. '' Il veut renforcer le potentiel électoral du Président Macky Sall à Touba, il n'a qu'à venir le faire. Mais, il n'a pas le droit de remettre en cause ce que nous sommes en train de faire ici. Nous y sommes depuis des années. Nous sommes en train de faire un travail de densification de notre réseau politique, et il n'a pas à minimiser ce que nous faisons dans le département. Ce qu'il a dit est fondamentalement erroné! '' 
Le ministre conseiller a bouclé un week-end politiquement rempli en donnant un appui financier conséquent à ses militantes à qui il demandera de s'activer davantage dans la campagne de massification.  
Lundi 26 Novembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :