(TOUBA) IMAM SERIGNE CHEIKH SALL : '' Jurer sur le Coran est un acte bien musulman... Prétendre le contraire est salafiste et contraire aux enseignements de l'islam '''


Président de l'association  des Ïmams et Arabisants de Touba, Imam Serigne Cheikh Sall a confié, ce mercredi,  toute son amertume d'apprendre que certains de ses pairs prédicateurs ont fustigé l'attitude de Aliou Sall  qui a été de jurer sur le Saint-Coran pour convaincre de la véracité de ses allégations. Pour lui, c'est méconnaître l'Islam et ses enseignements que de soutenir cette thèse selon laquelle jurer sur le livre Saint est un sacrilège. 

Ainsi Oustaz Iran Ndao et Imam Alioune Ndao en auront eu pour leur grade. '' C'est dommage d'avoir des Imams et animateurs religieux aussi médiocres que ces deux là. Ce que Aliou Sall a fait est un acte musulman.  Jurer la main sur le Coran ne saurait être un sacrilège. C'est un acte courageux que de grands musulmans posent quand ils sont mis en contradiction. Ce qu'il faut par contre  interdire c'est jurer alors qu'on ne dit pas la vérité. Toute personne qui le fait verra un malheur lui arriver dans les 12 mois qui suivent. Par conséquent, ce que Iran et Alioune Ndao ont  dit est loin de recouper d'avec la vérité. C'est dommage qu'ils aient informé faux à ce propos ''.

Imam Serigne Cheikh Sall de poursuivre. ''Ces manières de penser sont la résultante d'idées salafistes que certains soi-disant religieux entretiennent pour combattre l'héritage spirituel de nos guides. Il faut, au-delà de ce débat sur le pétrole, contrôler nos arrières. Les Salafistes ont leurs représentants au Sénégal. Et le pétrole pourrait être la voie la mieux indiquée pour eux de chercher à déstabiliser ce pays''.

Imam Sall de souhaiter que les Sénégalais ne se laissent pas embarquer par les médias étrangers qui sont toujours à la solde de multinationales ou de lobbies puissants ''.
Jeudi 27 Juin 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :