TOUBA ET 2017- Une histoire de trafic de médicaments, de bousillage d'urnes, d'accrochages musclés entre Kara et Khidma ou de coups de feu à Ocass, de regrettées disparitions...



Du 1er janvier au 30 décembre 2017, Touba a vécu divers événements mémorables. C'est le cas notamment de ces accrochages entre talibés de Serigne Modou Kara Mbacké et membres de la Dahira Mouqadimatoul Khidma. 
 
Nous sommes, pour rappel, le 22 septembre coïncidant avec le  1er jour du nouvel an musulman ou 1er Mouharram 1439.   Une nouvelle année que les '' Jaysuns''  ont voulu célébrer à leur manière , c'est à dire,  '' venir se recueillir auprès de Cheikh Ahmadou Bamba qui repose à l'Est de l'édifice ''.
 
Une manière de faire sa dévotion que, malheureusement, le Dahira Mouqadimatoul Khidma,  structure chargée de l'entretien et de l'organisation de la Grande mosquée , avait trouvé bien bizarre. Les talibés de l'initiateur de ''Bamba Fepp '' , rampant avec leurs tenues ressemblant à celles des militaires, chantonnant, sous les feux de quelques caméras ont, aux yeux des membres dudit dahira , tenté de tourner un clip. Ce qui est formellement interdit par le règlement. En vigueur Après explications et autres échanges verbaux plus ou moins houleux, les nerfs ont craqué provoquant des heurts et une quinzaine de blessés légers a été enregistrée. 
 
Le 18 juin, c'est un autre accrochage qui attire l'.attention. Il se passe cette fois-ci au marché Ocass. Un poste de police est brûlé. Une femme a reçu une balle. Commerçants et forces de sécurité s'affrontaient. De graves accusations sont faites. Les marchands disent être victimes de persécutions et d'extorsion de fonds. C'est Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre qui se chargera de tempérer les ardeurs.
 
Le 26 Juillet, d'autres accrochages sont enregistrés entre politiques et plus précisément entre militants de Manko Taxawu Sénégal et leurs adversaires de Benno Bokk Yaakar. Nous sommes en pleine campagne électorale pour les législatives. C'est Keur Niang qui sert de théâtre pour les premiers heurts. Touba, jusque-là épargnée par les violences, venait de changer de visage. Les deux parties se rejetteront les responsabilités. Du côté des protégés de Mafary Ndiaye de Rewmi, on incriminait Mame Mbaye Niang de l'Apr. Le camp des Républicains parlait de provocation intentionnelle et de tentatives de sabotage.
Des blessés seront internés à l'hôpital Ndamatou de Touba. 
 
Le 30 juillet, jour d'élections, des coups de feu ont retenti. L'honorable député de l'Apr est arrêté. On l'accusait d'avoir instrumentalisé ses jeunes militants massés à Tindôdi pour propager la violence. Sur place, on récusa de telles allégations. Les arrestations se multiplient. Cheikh Mbacké Bara Dolly, Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly et de Serigne Assane Mbacké et Mor Lô sont au gnouf. Ils sont accusés d'avoir vandalisé ses bureaux de vote. Élus députés, les deux Dolly seront épargnés. Et c'est bien plus tard que les deux autres inculpés seront libérés pour insuffisance de preuves.
 
L'autre grand événement a été, toutefois, la défaite de Benno Bokk Yaakar. Touba avait décidé de porter son choix sur Wade.
 
Le 11 novembre, Touba est secoué par un phénoménal trafic de médicaments.  La gendarmerie de Bélél mettait la main sur deux camions remplis de médicaments. De la contrefaçon estimée financièrement à environ 1 milliard 350 millions de francs Cfa. Nos sources parleront de comprimés, pour l'essentiel faits avec une substance proche de celle utilisée pour fabriquer de la craie..
 
 
Le 24 novembre, le moral des populations de Touba est au ras des pâquerettes. Serigne Bassirou Bara Mbacké venait de tirer sa révérence. Le petit frère du Khalife Général des Mourides, puisqu’il s’agit de lui, sera inhumé à Bakhiya en la présence de fortes personnalités religieuses de Touba : Serigne Mountakha Mbacké venu représenter le Khalife Général des Mourides, Serigne Abdourahmane Gaïndé Fatma, Serigne Mame Thierno Cheikh Awa Balla, Serigne Moustapha Mbacké Maty Lèye entre autres chefs religieux sont présents à la cérémonie funèbre.
Lundi 1 Janvier 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :