TOUBA EN OUVRE D'AUTRES / Les marchés "Yapp sa Jëkër" naissent comme des champignons et prennent le relais de Ocass... Mbacké inondée.


Si les autorites du département de Mbacké sont parvenues à fermer les grands marchés comme ceux de Ocass, Keur Niang, Garage Darou Moukhty, Gare Moumack, Darou Marnane, Mbaar-Ya, Darou Khoudoss, Guédé, Alom Nga, Syndicat, Gouye-Seew, Pencum Baye Wade, Khayra, Arrêt Bara Cossé,  Domaine- Ba etc..., elles peineront à obtenir en un temps record les résultats escomptés. 

En effet, dès le lendemain de l'entrée en vigueur de l’arrêté du préfet, d'autres marchés, certes d'envergure moins importante, ont commencé à naître comme des champignons. Il s'agit des marchés communément appelés  "marchés Yapp sa Jëkër " et qui pullulent déjà dans les quartiers.  

C'est ainsi, de fil en aiguille, que des petits rassemblements se forment. Et comme il ne peut y avoir de forces de l'ordre à chaque coin de rue, les mesures barrières sont bafouées. 

Un tour à Touba a permis d'observer ces marchés organisés avec une table ou des légumes sont exposés et même du poisson vendu. 

MBACKÉ PREND LE RELAIS 

À Mbacké, au niveau des Santhianns, le décor est le même. Une pléthore de petits marchés est née. Et ce n'est pas le seul problème. En effet, ces dernières 48 heures ont montré que les occupants du marché ont, pour l'essentiel, migré vers le marché de Mbacké. Les images en disent long...




TOUBA EN OUVRE D'AUTRES / Les marchés "Yapp sa Jëkër" naissent comme des champignons et prennent le relais de Ocass... Mbacké inondée.
Samedi 25 Avril 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :