TOUBA / Du marchand ambulant à l'importateur, les commerçants démarrent une grève de 72 heures dès le lundi prochain


Incendies dans les marchés où ils officient, insalubrité en tout lieu et en tout temps dans leur environnement immédiat, menaces de déguerpissement tous azimuts sans mesures d'accompagnement, tracasseries douanières à foison, services portuaires et aéroportuaires excessivement chers, frais de magasinage exhorbitants et surtout abusivement modulés, délais courts dans les transactions... voilà les points qui noircissent le cahier de doléances des commerçants de Touba.

En conclave vendredi dans la cité religieuse, ces opérateurs économiques ont dénoncé ce qu'ils considèrent comme étant ''un faux système." Ils diront ne nourrir aucun espoir quant à la satisfaction de leurs inquiétudes malgré la mise en place d'une commission d'harmonisation des valeurs qui, disent-ils, n'a pas été un succès.
Samedi 21 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :