TOUBA / Deux commerçants arrêtés pour propos diffamatoires contre un policier de Ndamatou... Des poursuites judiciaires en vue.


À travers deux vidéos qui sont relayées sur les réseaux sociaux, deux vendeurs de téléphone qui officient au niveau du marché Ocass de Touba accusent ( à visage découvert) un policier qu'ils appellent par le prénom de Waly de leur avoir soutiré de l'argent (à maintes reprises), prétextant avoir localisé des téléphones volés la veille.  
Des accusations graves qui ont tout de suite ameuté la police de Ndamatou qui a dépêché quelques-uns de ses éléments (dont le même Waly) cueillir les deux concernés.

Sur ces images, il est possible de voir les deux personnes arrêtées et conduites manu militari vers le poste de Ndamatou. L'un ( I. Guèye) est d'ailleurs un acteur politique, membre du parti politique Pastef.

Au téléphone de Dakaractu-Touba, le commissaire dira considérer que ses propos  sont sur toute la ligne diffamatoires.  Il confiera, ensuite que le téléphone en question a été déclaré disparu le 21 avril dernier par une dame répondant au nom de Ndèye Diouf qui avait porté plainte, plus précisément, pour vol. La plainte porte, d'ailleurs, le numéro 1992. Il s'agissait d'un appareil  de marque Techno Spark 3.

Une réquisition numérotée 265 a, par la suite, été faite le 19 avril au niveau d'une agence de téléphonie mobile de la place aux fins d'identifier et de localiser les appels émis à partir de l'appareil du 19 avril au 5 mai. C'est finalement le 13 mai que les premiers résultats sont tombés. Malheureusement, l'un des commerçants sur la vidéo incendiaire a été reconnu comme étant celui qui utilisait l'appareil depuis sa disparition.

Le commissaire de nous expliquer que ce dernier "n'est toujours pas en mesure de nous dire qui lui a vendu le téléphone."

L'action publique étant déclenchée, les deux personnes ont été arrêtées et devront répondre de leurs délits. 

À la question de savoir s'ils pourraient être poursuivis pour diffamation, la réponse est claire. "Ce sera à l'agent d'apprécier !" 
Affaire à suivre...

Lundi 25 Mai 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :