THIÈS : Le premier accusateur de « El Capo » fait du « wax waxett »

Premier à accuser publiquement «El Capo», suite à la mort de Mafatim Mbaye, Séga Mbengue, dont les propos filmés ont fait le tour du web, est revenu sur ses graves accusations.


«Je croyais que El Capo est un objet. Je ne l'ai pas vu, je n'étais même pas sur les lieux au moment des faits». Ces propos sont de Séga Mbengue, la première personne à avoir pourtant accusé le policier aux premières heures de la mort de Mafatim Mbaye, à Thiès. 

La vidéo avait fait le tour du web. Mais, hier Séga Mbengue, passible d'être poursuivi pour faux témoignage et troubles à l'ordre public, est complétement revenu sur ses déclarations filmées avant de féliciter...la Police nationale et d'appeler les « jakartamen » au calme. 

Comme nous le révélions, les premiers éléments de l'enquête révélaient que « El Capo » a été injustement lynché dans les réseaux sociaux puisqu'il n'était même pas sur le théâtre des opérations le jour des faits. 
Et les résultats de l'autopsie connus hier étayent la thèse selon laquelle la victime serait tombée de la moto qui la transportait. 
Ils écartent formellement, en tout cas, les accusations tendant à faire croire que Mafatim Mbaye aurait trouvé la mort après avoir reçu une pierre sur la tête.

Hier d'ailleurs, le père du défunt a fait face à la presse à la suite de l'enterrement qui a eu lieu le même jour. Ce dernier qui s'est dit satisfait des résultats de l'autopsie a annoncé que la famille avait décidé de porter plainte contre x pour faire toute la lumière autour de la mort de Mafatim Mbaye.
Mercredi 21 Août 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :