THIERNO LÔ BOUDE : « Je ne fête pas le 23 juin... Notre démocratie n'est pas irréversible... Dans ce pays, on apprend à se faire peur »


La classe politique sénégalaise devra célébrer le 23 juin sans Thierno Lô. L'ancien ministre de Wade estime que c'est une aberration que de festoyer autour d'une journée qui a enregistré des morts. Dans la cité de Ndamal Darou pour battre le rappel de ses troupes et faire état de ses ambitions à l'occasion des prochaines élections locales, la tête de file de APD- Gem sa bop appelle à la retenue dans les techniques de conquête du pouvoir... " Notre démocratie n'est pas irréversible.  Nous devons la sauvegarder et la  consolider. Les compétitions peuvent être des compétitions saines, démocratiques. Nous ne devons pas essayer de prendre le pouvoir par la ruse. Nous devons respecter les institutions, privilégier les intérêts du pays au détriment des intérêts privés. Dans ce pays, on apprend à se faire peur, à se bomber le torse. Les défis qui nous interpellent sont très sérieux. Chacun est en train de s'armer, d'être prêt à des confrontations. Nous pouvons compétir sans pour autant attirer la violence. Débattons sans nous battre. On va vers la célébration du 23 juin. Je ne fête pas une journée qui a connu des morts d'homme. C'est comme si on me demandait de fêter la journée du 8 mars parce qu'il y a eu 14 morts". 

Thierno Lô de poursuivre son discours face à des militants regroupés autour d'une assemblée générale de remobilisation : " Qu'on laisse  ceux qui sont au pouvoir dérouler et que ceux qui sont dans l'opposition puissent faire des propositions alternatives. Je n'accepte pas la prise du pouvoir par la violence. La démocratie ne va pas avec la violence. Nous devons être plus serein. Le problème fondamental du Sénégal, c'est que chacun essaie de sauvegarder ses intérêts personnels alors qu'il y'a des intérêts généraux qui nous attendent..."

Interpellé sur la gestion municipale à l'actif du camp de Modou Diagne Fada, Thierno Lô choisira de ne pas y aller avec le dos de la cuillère. "Elle a échoué et nous ne voulons pas que le Président perde Darou Moukhty à cause d'une minorité..."
Mardi 22 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :