TERRORISME : Ibrahima Ly et la vidéo accablante


TERRORISME : Ibrahima Ly et la vidéo accablante
En avril 2015, la Division des Investigations Criminelles (DIC) avait interpellé pour des faits de terrorisme, Ibrahima Ly, qui est depuis en détention. Expulsé de la Turquie, ce Franco-sénégalais est soupçonné d’avoir combattu en Syrie pour le compte de Daesh. Depuis son incarcération, sa famille s’active à Dakar en jurant que leur fils est très éloigné des milieux radicaux. Des déclarations fantaisistes et pour cause. Le frère de Ibrahima Ly, Mansour, a été jugé et condamné à Paris pour avoir tenté de rallier la Syrie, en même temps que d’autres jeunes de Trappes.
Des pièces du dossier brandies devant le tribunal, il en ressort qu’il a été « travaillé » par son frère qui combattait effectivement pour le compte de l’Etat islamique en Syrie.
Mieux, c’est après avoir visionné une vidéo de propagande en date du 14 janvier 2015 dans laquelle on voit Ibrahima Ly appeler, depuis le fief de Daesh, à des attentats contre la France, que Mansour, âgé de 22 ans, a pris sa décision. 
Ce, en même temps que les nommés Fayçal Aït Messoud, Sihem Laidouni et Bilal Taghi qui étaient à ses côtés dans le box des accusés.
C’est à la suite de l’attentat contre Charlie Hebdo que le groupe a tenté de rallier la Syrie par la Turquie avant d’être arrêté à quelques kilomètres de la frontière. Et tout indique que Ibrahima Ly s’était rendu à Istanbul pour leur faciliter le voyage avant d’être lui-même repéré par les autorités turques.
Craignant d’être arrêté s’il retournait en France, il s’est décidé à venir au Sénégal en ignorant qu’il faisait l’objet d’un signalement transmis à Dakar.
Le dossier monté par le parquet de Paris révèle aussi que Ibrahima Ly avait acheminé en Syrie deux autres jeunes de Trappes à savoir Sofiane Derrou et Mohamed Cissé Djitté. Ce Franco-sénégalais a été tué lors des combats, d’après le dossier du parquet de Paris. Ces éléments à charge justifient la demande d’entraide judiciaire transmise par les autorités judiciaires françaises au doyen des juges du tribunal hors classe Dakar pour audition de Ibrahima Ly.
 
Vendredi 22 Décembre 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :