TER : Les impactés de Dakar tapent du poing sur la table et réclament une audience avec Macky Sall


Le Train express régional sera inauguré le 14 janvier prochain, conformément aux vœux du Président de la République. Mais ce nouveau joyau risque d'être réceptionné alors que des sénégalais qui ont été impactés par sa mise en marche n'ont pas été dédommagés dans leur totalité. 
Regroupés au sein d'un collectif, les affectés du département de Dakar ont donné un point de presse pour alerter sur leur situation. Par la voix de leur porte-parole Abass Sagna, ils ont pris le sens inverse de la sortie d'Abdou Ndéné Sall et soutiennent être laissés à quai par les autorités. 
À en croire Abass Sagna, aucun d'entre eux n'a reçu la somme de 2 millions depuis 16 mois. “La perte sur la valeur locative, l'accompagnement social, ne nous ont pas été encore alloués”, se plaint-il. Pourtant, fustige-t-il, les impactés de Pikine ont eu gain de cause après avoir tiré la sonnette d'alarme. “Nous avons compris que pour être rétablis dans nos droits, nous devons épouser la même démarche”, assume Sagna. Qui ne fait plus dans la dentelle.
Ses camarades d'infortune et lui n'accepteront plus d'être roulés dans la farine par des “seconds couteaux”. “Maintenant le seul interlocuteur que nous voulons, c'est Macky Sall”, pose-t-il comme condition pour lâcher du lest.
Lundi 7 Janvier 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :