TAN - LE CHÊNE - EN OR ! (Par El Hadji Daniel So)


TAN - LE CHÊNE - EN OR ! (Par El Hadji Daniel So)

 

Pour l'homme d’État que tu incarnais avec P-O-N-D-É-R-A-T-I-O-N

 

On a le droit de pleurer ta mort.

 

Non pas parce que la République, toute entière est endeuillée, mais parce que tout bonnement  la mort a encore frappé là où on s'y attendait le moins.

 

De nom usuel TAN - OR, diminutifs synchronisés de cette écorce pulvérisée du chêne et de quelques autres arbres, dont on se sert pour apporter aux cuirs une résistance durable et de l’éblouissement, un caractéristique propre au métal précieux.

 

En début de semaine, “jour de la lune”* tu es parti, à jamais, de l'autre côté où une mission n'est fondamentale que si et seulement si, elle est remplie en toute clarté.

 

Rares sont et seront les femmes et hommes publiques d'aujourd'hui et de demain qui n’envieront pas ton parcours exceptionnel sanctionné par les nombreux et vibrants

hommages qui te sont rendus depuis l'annonce de ta brutale disparition,

 

Au lendemain d'une célébrante joie nationale. Ô que oui, nous t'avons unanimement pleuré. Certes, à chacun(e), sa façon de l'exprimer.

 

Tous, devant l'épreuve de la vérité absolue !

 

Il est impossible d'aller à son encontre.

 

On se contentera tout de même d’utiliser ton bois pour nous réchauffer le coeur, ta pâte, à modeler les apprentis que nous sommes, ton écorce, pour nous endurcir, tes fruits, appelés botaniquement glands, d'une abondance parfois prodigieuse, serviront de sève nourricière du savoir pour les nombreux acteurs politiques actuels et du futur et enfin tes feuilles caduques te couvriront à l'infini dans le ciel de Nguéniène village.

 

Nos pleurs apaisés par la lumière éclatante qui finira par jaillir de la pénombre après toi.

 

Repose, GRAND, dans la paix de ta gloire !

 

En lettres d'OR, ton concours à l'édification est désormais écrit dans les livres d'histoires politiques de la mère patrie.

 

De toi, si courtois et pudique, on a appris qu’

 

UNE MISSION FONDAMENTALE N'EST JAMAIS COMPLÈTEMENT TERMINÉE, ELLE SE POURSUIT…

 

Qu’Allah SWT t’accueille dans son Paradis FIRDAWS, veille sur ta progéniture et notre cher Sénégal !

 

Par Elhadji Daniel SO

Juriste Financier

Président d'En Mouvement ! Défar Sénégal

Ensemble, Construisons le Sénégal !

 

*Lundi : Déesse de la lune chez les Romains, Luna se transformera en lunis dies, «jour de la lune» ( et/ou dies lunae) sous l'ère médiévale. Du latin populaire, le mot lundi est attesté dès 1119, orthographié lunsdi. Selon le CNRTL, il prendra sa forme que nous lui connaissons aujourd'hui entre les années 1160 et 1174.

Mercredi 17 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :