TAMBA / LOCALES 2022 : La coordination communale, sous la houlette de Mame Balla Lô, déchire la candidature de Sidiki Kaba.


La campagne pour les élections locales de 2022 semble bien lancée dans la ville de Tamba et le fauteuil du maire attise toutes les convoitises. En effet, dans un passé récent, une partie des responsables politiques de l’APR, s’étaient réunis au domicile de Me Sidiki Kaba, ministre des forces armées, pour investir ce dernier à la candidature pour la ville de Tamba.

Une déclaration de candidature qui a du mal à passer car une semaine après, c’est d’abord la Cojer départementale qui a fustigé cette démarche qu’ils ont qualifiée de « cavalière ». Ils seront suivis en cela par les partis alliés qui eux ont prôné « des consultation plus larges avec l’ensemble des partis membres de BBY.  »  

Ce dimanche 04 Juillet 2021, c’est au tour de la coordination communale de l’Alliance Pour la République, qui  s’est réunie au siège du parti sur convocation du coordonnateur, l’honorable député Maire Mame Balla Lô, pour fustiger une déclaration de candidature de certains responsables de la coalition présidentielle.

Se fondant sur le discours du Président du parti, Macky Sall, lors de son passage récent à Tambacounda qui prône d’abord la concertation entre tous les responsables à la base pour trouver une candidature consensuelle; Considérant qu’en cas de défaut de consensus, le prédisent se propose d’arbitrer pour le choix du candidat de la coalition présidentielle pour la mairie de Tambacounda; Considérant que la coordination ne s’est pas réunie pour discuter et statuer sur la question du choix du candidat de la coalition présidentielle; Considérant que le parti a des instances régulières pour discuter et décider des questions politiques; Considérant que, la discipline de parti impose à tous les responsables de respecter les règles de fonctionnement de l’Alliance Pour la République, Considérant que certains responsables se sont réunis pour prendre une résolution désignant un candidat pour la coalition présidentielle sans la présence des responsables de la majeure partie de la coalition, « la coordination fustige cette attitude partisane tendant à diviser la coalition dans la commune de Tambacounda. » 

Ainsi, la coordination demande à tous les partis et mouvements de la coalition présidentielle « d’engager des discussions à la base autour de la question de la candidature. » À cet effet, la coordination « va convoquer dans les jours à venir l’ensemble des partis et mouvements de la coalition présidentielle pour statuer sur un candidat consensuel et  appelle tous les militants et militantes à rester calmes et mobilisés pour remporter les échéances futures... »





Lundi 5 Juillet 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :