TAÏF, TOUBA-MBOUL ET TYP / Vers la mise en place d’un système qui permet à tous les enfants de disposer de pièces d’état civil.


Travailler à permettre aux populations des zones rurales et principalement à celles de Taïf, Touba- Mboul et Darou Salam Typ (département de Mbacké)  de disposer de pièces d’état civil pour les enfants laissés en rade et les aider à déclarer la progéniture dès la naissance, voilà ce à quoi s’attelle désormais le service départemental du développement communautaire.

Une tournée départementale, qui vient de démarrer, vise ainsi selon Thiendella Fall à augmenter le taux d’inscription qui est officiellement de 45% depuis 2017.

L’objectif est d’amener ce taux à hauteur de 75%. Le chef de service du développement communautaire de Mbacké, par ailleurs point focal du comité départemental de la protection de l’Enfant, dira privilégier le soutien des chefs religieux dont les Ndigëls sont généralement respectés pour atteindre les objectifs assignés. 

Thiendella Fall de préciser que l’idée est d’inviter les parents à avoir ce réflexe pour ne pas exposer les enfants à des difficultés lorsqu’ils devront se présenter à des examens à l’école.

Le comité départemental de protection de l’Enfant aura rencontré les maires des communes visitées et surtout les chefs religieux profondément impliqués dans la sensibilisation.
Vendredi 12 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :