Suspension de la taxe à l’importation sur l’arachide : une conséquence de la dangereuse surproduction mondiale


Suspension de la taxe à l’importation sur l’arachide : une conséquence de la dangereuse surproduction mondiale
Lors de la réunion du conseil des ministres de ce mercredi 20 décembre, le chef de l’Etat a décidé de la suspension de la taxe à l’exportation sur l’arachide. Pourtant, cette décision prise en décembre 2016, était présentée comme étant salutaire, car devant améliorer le sort des paysans.
Ce qui n’a pas été dit, c’est qu’il est intervenu cette année une surproduction mondiale d’arachide, notamment en Chine, qui capitalise  sur une production record de 20 millions de tonnes. Et dire que ce pays est un bon partenaire du Sénégal.
D’ailleurs, le gouvernement semble confirmer ce qui précède en soulignant, à travers le communiqué du conseil des ministres, que cette suspension vise « une meilleure pénétration des marchés cibles ».
Ainsi, à cause de cet effondrement mondial des cours, la SONACAS, qui vendait la tonne d'huile sur le marché international à 1550 dollars, revoit ce prix à la baisse pour le fixer à1300 dollars.   
Toutes choses qui font qu’il pèse des menaces sérieuses sur la campagne de commercialisation de l’arachide.
Samedi 23 Décembre 2017



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :