Supputations sur le 3e mandat / La jeunesse du Rewmi prévient Macky Sall : « S’il lui traverse cette idée de faire appel à ces juristes tailleurs pour torpiller la constitution… nous allons le déloger du palais »


La question du 3e mandat est un débat qui alimente l’espace politique depuis quelques temps. Certains ont eu à se prononcer, concevant que c’est un débat stérile qui n’a pas son sens dans le contexte actuel. Ceci vu que le président a débuté récemment un quinquennat dans lequel il compte achever certaines réalisations importantes.

Cependant, la jeunesse du parti Rewmi de Idrissa Seck est loin d’avoir cette même conception du sujet. Selon le secrétaire national à la jeunesse, Mory Guèye, «Officiellement  le mandat est limité à 2 et le président est littérairement en train d’exercer son second.». Dès lors, il signifiera toutefois que d’éventuelles modifications de la constitution à travers l’avis de certains juristes seraient tout simplement de trop. «S’il lui traverse l’idée de vouloir travestir la constitution, nous lui lançons une alerte pour lui signifier que la jeunesse va purement et simplement descendre dans la rue et le déloger du palais. » 

La jeunesse, « avant-gardiste » de Rewmi prévient le président Macky Sall qu’il n’y aura pas de 3e mandat, même s’il se permettait de faire recours à ces juristes tailleurs », dira le secrétaire national à la jeunesse.
Samedi 26 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :