Suppression de la ville de Dakar : « Il est temps que Dakar évolue avec l'Acte 3 de la décentralisation » (Me Ousmane Sèye)



Maître Ousmane Sèye, dans un entretien avec Dakaractu, avoue que la question de la suppression de la ville de Dakar a été biaisée par certains organes de presse. Pour lui, il est réducteur de parler uniquement de Dakar ou de suppression de la ville de Dakar.

À cet effet, la robe noire a fait savoir que l'origine de la question émane du HCCT, qui dans sa deuxième session l'avait abordé sous le rapport de l'équité territoriale. Du reste, les sénégalais doivent savoir qu'on est dans la deuxième phase de l'acte 3 de la décentralisation qui est la réforme institutionnelle des territoires. "C'est le président de la République qui fixe par décret le statut de la ville. C'est par la volonté du chef de l'État que Dakar est érigée en commune. Il est temps que Dakar évolue avec l'Acte 3 de la décentralisation", a-t-il laissé entendre.

Poursuivant son argumentaire, il a également précisé qu'aujourd'hui Dakar compte 19 communes et chaque commune a son budget. Dakar était connue pour mutualiser les communes. Est-ce qu'il est opportun, s'interroge-t-il, de laisser toujours la ville de Dakar en tant que commune gérer des milliards et que le maire de Dakar soit quelqu'un qui ne lorgne que le fauteuil du président de la République?

À son humble avis, les villes de Thiès, Guédiawaye, Pikine, Rufisque et Dakar doivent changer de statut...
Mardi 22 Décembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :