Succession d’Idrissa Diallo : Awa Niang réfute les tentatives de corruption des candidats


Succession d’Idrissa Diallo : Awa Niang réfute les tentatives de corruption des candidats
La Mairie de Dalifort va avoir un nouveau magistrat demain. Le remplacement de Idrissa Diallo au poste depuis 2009 et emporté par la Covid le 28 Décembre dernier, va être entériné à l’issue d’un scrutin secret à la majorité absolue parmi les membres du conseil municipal. Et d’ores et déjà, la séance risque d’être bouillante du fait des accusations de corruption qui visent le candidat de Benno, Mamadou Mbengue. Dakaractu qui est au cœur des tractations à l’hôtel de ville de Dalifort, révèle des accrochages entre le camp des proches du défunt Idrissa Diallo et ceux du candidat de Benno Mamadou Mbengue dit Baye Diop.
Mor Ngom et Mame Boye Diao cités
Bien qu’étant six pieds sous terre, Idrissa Diallo continue d’avoir la confiance de la majorité des conseillers. Ces derniers ont juré de voter pour le candidat choisi pour sa succession à savoir Thierno Fall. Et l’ancien ministre des infrastructures Mor Ngom et l’actuel Directeur des Domaines ont été cités comme étant au cœur d’une tentative de corruption de certains conseillers. Joint par Dakaractu, le deuxième questeur de l’Assemblée Awa Niang, conseillère municipale parle d’intox. « Je rassure la population de Dalifort, mais aussi sénégalaise, nous ne sommes pas dans la logique de donner de l’argent pour gagner la mairie. Nous partons d’une logique et d’un système de campagne que nous pouvons offrir mieux à la population de Dalifort. Depuis 2009 les populations souffrent de l’incurie de l’équipe en place » a d’abord indiqué Mme Niang.
« Le Président a fait de grandes réalisations qui ne sont pas mises en exergue. Je peux jurer que je n’ai offert le moindre centime à aucun conseiller. J’ai mené la campagne moi-même », a-t-elle rappelé. « Aux candidats aussi (qui sont au nombre de six), j’ai envoyé des délégations pour les rencontrer et je n’ai jamais parlé d’argent, mais plutôt de relever les manquements à rectifier lorsque l’on gagnera cette mairie », a-t-elle dit.
Et pour finir, elle a demandé aux uns et aux autres de ne pas salir l’esprit du défunt maire en donnant des informations fausses sur le processus de sa succession.  « Avec mes relations, on a pu décrocher une bonne liste et on a confiance en cette liste. Maintenant attendons demain et acceptons le décret divin », a-t-elle préconisé.
 
Mercredi 27 Janvier 2021
Dakar actu




Dans la même rubrique :