Statut de Jérusalem : Macky fait fi des menaces de Trump

128 pays dont le Sénégal ont voté en faveur de la résolution condamnant la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d’Israël.


Malgré les menaces du président de Etats-Unis de couper l’aide financière aux pays qui s’opposeraient au statut de Jérusalem, le Sénégal a dit OUI à la résolution condamnant la décision américaine de reconnaitre Jérusalem comme capitale d’Israël. C’est à une large majorité, 128 pays contre 9, que l’Organisation des Nations-unies (ONU) a condamné la décision du président des États-Unis, Donald Trump, de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Trente-cinq pays ont décidé de s’abstenir.
Les Etats-Unis, Israël, le Guatemala, le Honduras, le Togo, la Micronésie, Nauru, Palas et les îles Marshall ont voté contre ce texte qui répond à une initiative palestinienne. Le Sénégal a fait fi des menaces de représailles financières du président américain Donald Trump, contre tous les pays qui allaient voter pour la résolution sur le statut de Jérusalem. Notre pays fait partie des 128 pays qui ont voté OUI pour la résolution condamnant la décision américaine.

Le Togo vote ‘’NON’’

Cependant, le Togo a voté NON, en faveur des Américains et de l’Etat d’Israël… Peu avant le scrutin, l’ambassadrice des USA à l’Onu a rappelé l’étendue de l’aide financière américaine dans le monde, qui impliquerait, selon elle, de s’aligner diplomatiquement sur ses positions. « Ils prennent des centaines de millions de dollars, et même des milliards de dollars, et après ils votent contre nous… Mais nous allons bien regarder les votants. Laissons-les voter contre nous, ça nous fera faire des économies. Tant mieux. Ce n’est plus comme avant, quand ils votaient contre nous et qu’ensuite on leur donnait des centaines de millions et personne ne savait ce qu’ils en faisaient », menaçait-elle.
Vendredi 22 Décembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :