Spéculation foncière à Ouakam : Des débuts de constructions sur le canal retiennent les eaux de pluie et dérangent la quiétude des populations.

Tout est parti avec la forte pluie qui s’est abattue hier sur la capitale, créant ainsi des désagréments dans certains quartiers de Dakar, dont Ouakam où la grande canalisation connaît un début d’obstruction par des gens non encore identifiés par les populations. Selon Lamine Niang, « ces gens qui sont venus de nulle part et qui ont certainement des intérêts sur le foncier dans cette zone disent que ce sont des mandataires tout simplement ». En outre, il estime que « ces gens ont déjà commencé à lotisser cet espace où se trouve le canal, ce qui constitue un frein à la salubrité et empêche les eaux pluviales de s’écouler normalement. À cela s’ajoute le déversement d’ordures plastiques qui retiennent ces eaux qui envahissent par la suite les maisons riveraines. L’Etat qui est présent sur les lieux à travers son ministre de l’eau et de l’assainissement et son démembrement l’Onas, entend situer les responsabilités sur cette affaire .


Vendredi 23 Août 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :