Soutien aux Eaux et Forêts : Matam et Louga font le même plaidoyer.


Lors du Comité régional de développement consacré aux feux de brousse, le ministre de l'environnement et du développement durable a encore été interpellé sur les conditions de travail des Eaux et Forêts. Le même discours que celui entendu hier à Louga, s'est donc invité aujoud'hui à Matam.

En effet, face à tous les dangers auxquels ils sont confrontés ces soldats de l'environnement, jugent leur renforcement nécessaire voire impératif.

"Ces agents éprouvent d'énormes difficultés, notamment dans la lutte contre les feux de brousse", soutiennent les acteurs et organisations de la région de Matam. 

"Même s'ils sont animés du souci de mener à bien leurs activités, leurs moyens sont limités", rappelera un acteur de l'élevage.

La question est donc directement exposé au ministre de l'environnement et du développement durable, Abdou Karim Sall, qui a annoncé l'engagement de l'État à renforcer leurs moyens logistiques, mais également à procéder à 600 recrutements significatifs.

Le ministre a félicité le région de Matam pour son engagement dans la récente campagne de reboisement. Ceci montre, à quel point, elle reste déterminée à préserver son espace vert qui est une préoccupation majeure du président de la République.
Vendredi 13 Novembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :