Souleymane Téliko (Ums) : « Rien ne justifie la présence du ministre de la Justice au sein du Conseil supérieur de la magistrature »

Le président de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) ne juge pas trop pertinent la présence du président de la République à la tête du Conseil supérieur de la magistrature. Souleymane Téliko assimile
la présence du chef de l’Etat comme un élément qui conforte la mainmise de l’Exécutif sur le pouvoir judiciaire.


« Pour autant, nous avons proposé que le conseil soit dirigé par des magistrats. Afin que l’Exécutif ne puisse plus siéger au sein du Conseil supérieur de la magistrature. Rien ne justifie la présence du ministre de la Justice au sein du Conseil supérieur de la magistrature », a déclaré le présent de l’Ums dans l’émission Jury du dimanche,  sur iRadio.

Teliko ne veut pas d'un système judiciaire où les clés d’attributions sont exercées pour la majorité par les membres de l’Exécutif. « Nous estimons simplement que pour les attributions, le pouvoir de proposition devrait revenir aux membres du Conseil », a-t-il précisé. 

Le magistrat se désole du fait que c’est le Garde des sceaux qui propose aux postes de nomination au sein du Conseil supérieur de la magistrature. 
Dimanche 12 Juillet 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :