Sortie musclée du leader du PAIGC contre les présidents de la Guinée Bissau et du Sénégal : Le Madem G15 descend en flammes Domingos Simoes Pereira

Hier, mardi 25 juin, le chef du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap Vert a tenu une conférence de presse pour décrier ce qu'il appelle une tentative de coup d'État mené par l'actuel président de la Guinée Bissau, avec le soutien du Sénégal. Une sortie qui n'agrée pas du tout le premier parti de l'opposition, le MADEM G15 dont le coordonnateur national, aurait, selon Domingos Simoes Pereira dissuadé José Mario Vaz de tenter un putsch en Guinée. Dans ce communiqué transmis à la rédaction de Dakaractu, le MADEM G15 s'inscrit en faux et descend en flammes le leader du PAIGC.


"Les Guinéens et la communauté internationale, ont été une fois de plus surpris hier 25 Juin 2019, avec un autre théâtre politique animé par le chef du PAIGC, Ingénieur Domingos Simões Pereira, où, dans son style habituel d'arrogance, la manipulation de l'opinion publique et la diffusion des mensonges contre les autres, dit que le coordonnateur national du MADEM-G15, Mr. Braima Camará et l'ingénieur Sola Nanquilim du PRS, auront dissuadé son excellence Monsieur le Président de la République, de renoncer à un plan de coup d'État visant à nommer le Dr Edmundo Mendes ou l'Ambassadeur Malam Sambú comme nouveau Premier Ministre.
Dans cette stratégie de désinformation et de tromperie, le chef du PAIGC n'a pas hésité à affirmer que les deux hauts dirigeants de l'opposition, auraient averti le président que " les structures de soutien pourraient ne pas soutenir la réaction des autres forces de défense et de sécurité et la fureur populaire ", en cas d'avancée avec son prétendu plan de coup d'État.
Comme si tout cela ne suffisait pas, Domingos Simões Pereira, dans une situation évidente d'incontrôle émotionnel, a rejeté d'une manière frivole, enfantine et irresponsable de graves accusations contre le Président de la République du Sénégal, son Excellence M. Macky Sall, de coordonner ce qu'il a décrit comme " les exigences du Président José Mário Vaz ".
Sur la voie de la justification de l'échec total de sa direction autoritaire et dictatoriale du PAIGC, M. Domingos Simões Pereira a déclaré, de manière désespérée, que la nomination de l'actuel Premier Ministre (ministre) était une indication directe de la CEDEAO à travers son Président de la Commission.
Ces déclarations et d'autres faites lors d'une conférence de presse animée par le Président du PAIGC et ses alliés politiques, révèlent non seulement le niveau de frustration politique de M. Domingos Simões Pereira, mais lèvent également le voile sur ce qui a été la conduite répétée et systématique d'un dirigeant, qui fait de propagation du mensonge, de manipulation de l'opinion publique internationale, son modus operandi pour discréditer ses opposants politiques.
Le Président du PAIGC ne retient pas les leçons du passé et ne tire pas les leçons de son entêtement à maintenir son obsession malsaine du pouvoir et, rendant ainsi un terrible service au PAIGC lui-même et à la démocratie guinéenne, le Président du PAIGC appelle à nouveau à la subversion du principe constitutionnel de la séparation des pouvoirs, encourageant l'ANP et le STJ à envahir le domaine des pouvoirs du Président de la République.
Le MADEM-G 15 rejette catégoriquement cette information totalement fausse, déplacée, stérile, irresponsable et dangereuse, dans le seul but de dissimuler les raisons réelles qui ont conduit à la nomination encombrante du Dr Aristides Gomes comme Premier Ministre, contre les règles statutaires du PAIGC, à savoir la séquence du remplacement du Président du parti et la nécessaire délibération de l'organe compétent pour cela, ainsi que les causes de l'échec de sa stratégie solitaire et son leadership manqué.
Le G-15 regrette la position solitaire du dirigeant du PAIGC, Domingos Simões Pereira, qui a décidé, sans aucune preuve concrète, de lancer des attaques contre le chef de l'État d'un pays voisin et frère, qui a aidé la Guinée-Bissau dans divers moments de désaccord entre les Guinéens.
Afin de rétablir la vérité des faits, et par respect pour le peuple guinéen et la souveraineté de la Guinée-Bissau et de démasquer définitivement le leader du PAIGC, le MADEM-G15 exhorte le Président de la Commission de la CEDEAO, à clarifier publiquement son implication dans la nomination du Dr Aristides Gomes comme Premier Ministre.
Le MADEM-G15 réaffirme son profond attachement aux valeurs de l'État de droit et aux règles de la coexistence démocratique et exprime sa ferme volonté d'exercer pleinement le mandat du chef de l'opposition que le peuple guinéen lui a confié, de manière sage et historique, par les urnes.
Enfin, le MADEM-G15 alerte le peuple guinéen et la communauté internationale sur les campagnes de désinformation machiavéliques et honteuses menées par l'ingénieur Domingos Simões Pereira, sur les faux arguments de la fin du mandat du Président de la République, déjà clarifiés par plusieurs constitutionnalistes".
Le Secrétariat National de MADEM-G15              Fait à Bissau, le 26 juin 2019.

Le Secrétariat national
Mercredi 26 Juin 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :