Sortie de Éric Zemmour sur la libération de Sonko : Abdou Mbow le range dans le camp des extrémistes « qui n’ont pas leur place dans le jeu démocratique »


Dans une tribune à la presse, Éric Zemmour a affirmé que le président français Emmanuel Macron aurait fait pression sur Macky Sall pour faire libérer l'opposant Ousmane Sonko.

Après le démenti de l’ancien Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, c’est au tour de Abdou Mbow, 1er vice-président de l’Assemblée nationale, de porter la réplique. Invité de l’émission le ‘’Débat’’ de France24 de ce Mercredi 10 Mars 2021, le responsable politique de l’APR, dira que « nous ne pouvons pas dire que le président Macky Sall a cédé à une quelconque pression. »

Profitant de l’occasion à lui offerte, Abdou Mbow s’est dit « indigné » de certaines déclarations de chroniqueurs étrangers dans une télévision française. Le citant nommément, Abdou Mbow dira que la déclaration d’Éric Zemmour ne mérite pas « qu’on donne une importance à cela, d’autant plus que les extrémistes font tout pour opposer  les peuples aux gouvernants. Ces gens-là n’ont pas véritablement leur place dans le jeu démocratique... »
Jeudi 11 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :