Sommet mondial des transports publics : Me Youm « porte » le projet du BRT à l’honneur

Le projet Bus Rapid Transit (Brt) était à l'honneur en Suède lors du sommet mondial des transports publics.


Sommet mondial des transports publics : Me Youm « porte » le projet du BRT à l’honneur
En compagnie d'une forte délégation comprenant entre autres le maire de Dakar Soham Wardini, le ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, Me El Hadj Oumar Youm, a participé au sommet mondial de l'Union internationale pour les transports publics (Uitp) qui s'est tenu du 9 au 12 juin 2019, à Stockholm (Suède). 
Lors de cette rencontre, les interventions ont porté sur la thématique « politiques de transports pour des villes plus vivables et compétitives ».
En effet, les déplacements urbains seront davantage pris en compte, grâce à une bonne articulation des politiques et stratégies de développement urbain et de mobilité pour la régulation de la demande et l’adaptation de l'offre. La responsabilité des collectivités territoriales, dotées de plus de moyens et de compétences dans le secteur des transports publics, devrait être accrue. C’est dans cette perspective que le Cetud entamera les discussions avec l’Uitp pour la mise en place d’un Centre régional de renforcement des capacités (formation continue) à Dakar.
L’expérience du Cetud comme première Autorité organisatrice des transports publics (Aot) en Afrique et le projet de Brt qui reliera Dakar à Guédiawaye ont été présentés lors des sessions parallèles et très appréciés dans ce cadre. En marge des sessions plénières et réunions de travail, Me Oumar Youm a procédé à la signature de « Mobility Champion », qui consacre les efforts fournis par l’autorité organisatrice des transports publics de Dakar, le Cetud, pour asseoir une mobilité durable, en présence du Président de l’Uitpt. Dakar rejoint ainsi « Mobility Champion », première plateforme mondiale des « champions de la mobilité » réunissant des dirigeants urbains prenant des mesures concrètes en faveur de la mobilité durable, en s’appuyant sur les membres de CGlU (Cités et Gouvernements locaux Unis) et de l'UJTP.
Par ailleurs le ministre a précisé dans son discours que le Sénégal s’est résolument engagé dans cette option à travers le Plan Sénégal Emergent (Pse) et que l’intervention de son département s’articule autour de trois axes stratégiques : le développement des infrastructures routières et ferroviaires ; la réhabilitation et la préservation du patrimoine routier et la modernisation des systèmes de transport et la sécurité routière.
Vendredi 14 Juin 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :