Sommet africain pour la paix : L’interdépendance, une valeur à cultiver dans ce monde

Les pays du monde entier doivent cultiver l'interdépendance pour éviter les conflits et promouvoir la paix. Selon l’exemple du professeur Oumar Ndongo de l’université Cheikh Anta Diop, pour régler le problème de la Casamance, il faudra passer par la Guinée Bissau et par la Gambie, car nous sommes dans un espace de sécurité globale. Le professeur qui participait à la conférence de presse préparatoire au sommet africain pour la paix devant se tenir à Dakar, plaide pour les valeurs qui fondent la paix ...


Jeudi 11 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :