Sommet Afrique-France : « Un théâtre de faux-semblants » (Sébastien Nadot Député français, membre du MDP)


Sommet Afrique-France : « Un théâtre de faux-semblants » (Sébastien Nadot Député français, membre du MDP)
Le président de la République française, Emmanuel Macron, a participé ce matin au sommet Afrique-France qui se déroule à Montpellier. Un 28e sommet avec une nouvelle formule, qui est entreprise avec l'absence des présidents au profit de jeunes de la société civile venant de plusieurs pays Africains. Il a été question de discuter de sujets de démocratie et de sécurité. 

Le président français a en outre, abordé la question des migrants en Méditerranée, la restitution des œuvres d'art pillées au Bénin, ou encore  la réduction du nombre de visas pour les ressortissants du Maghreb.

Face au format de cette édition, la communauté politique française n'est pas restée insensible au sommet. Pour le député du Mouvement des progressistes (MDP), Sébastien Nadot, on doit  s'interroger sur le sens de cette rencontre. "Un sommet Afrique-France avec un seul chef d'État, le Président de la République française. Aucun chef d'État africain n'a été convié. Emmanuel Macron se prend-il pour le président des Africains ? s'est demandé l'ancien membre du groupe "La République en Marche" (LREM) disant avoir compris néanmoins qu'il serait inconfortable pour le président Français à moins d'un an des élections, de s'afficher aux côtés de dictateurs africains, qui bénéficient pourtant du soutien complaisant et intéressé de la diplomatie française.

Même avec ce changement de format donnant place à la jeunesse et à la société civile africaine, il y'a une belle opportunité donnée à "une galerie de régimes anti-démocratiques qui sévissent en Afrique". Pour le député Sébastien Nadot, "la jeunesse africaine qui combat pour la liberté ainsi que la diaspora soucieuse de la démocratie sont carrément absentes car, n'étant pas dociles".

Ainsi, contrairement à la Russie et la Turquie qui avancent dans ces domaines de développement et de partenariat, le député Sébastien Nadot se désole de ce qu'il considère comme "un théâtre de Faux-Semblants"qui est loin de tromper l'opinion...
Vendredi 8 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :