Solutions face aux enjeux politiques et sécuritaires : « L'Afrique ne doit plus compter comme quantité négligeable » (Pr Penda Mbow)


Prenant part à la 6e édition du colloque international de Dakar sur les relations Afrique-Europe, notamment sur les questions de la souveraineté et de la solidarité, le Professeur Penda Mbow propose le dialogue face aux défis de l'heure. Ceux-ci, motivés particulièrement par l'avènement de la pandémie de Covid-19, doit interpeller la conscience collective pour solutionner les problèmes qui plombent le développement.

Le  professeur Penda Mbow appelle à faire face aux urgences : "Elles sont liées à l'éducation, la santé, l'agriculture. Est-ce qu'il faut simplement limiter ces questions à des réponses militaires et fermer les portes du dialogue? Ce n'est pas mon avis", dira l'historienne qui poursuit en rappelant à la CEDEAO, la France et d'autres pays qu'il n'y a plus de temps à perdre.

Pour répondre de manière efficace à ces problématiques, il faut de l'avis de Penda Mbow, "une réforme des Nations-Unies." "Pour le Sahel et pour les Nations-Unies, il faut que l'Afrique soit une quantité non négligeable pour la résolution des problématiques auxquelles le monde fait face", conclut l'historienne...
Mercredi 26 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :