Soldats Ivoiriens arrêtés à Bamako : il s'agit du 8e détachement de la NSE.


Soldats Ivoiriens arrêtés à Bamako : il s'agit du 8e détachement de la NSE.
Cinquante soldats de nationalité Ivoirienne avaient été interpellés hier dimanche à l’aéroport de Bamako. Selon les informations de Dakaractu, ces derniers ne font pas partie de l’un des contingents de la MINUSMA. En effet, d'après nos sources, ils sont déployés depuis plusieurs années au Mali dans le cadre d’un appui logistique pour le compte d'un des contingents du NSE. 

D’après nos informations, leur relève du 10 juillet aurait été préalablement communiquée aux autorités nationales, par correspondance, dont Dakaractu a obtenu copie. Cette correspondance n° 3640 en date du 05 juillet, avait pour objet "relève du 7e détachement de NSE au Mali".

Les Éléments Nationaux de Soutien (NSE) sont des effectifs nationaux déployés par les Pays Contributeurs de Troupes, en soutien à leurs contingents.
Il s’agit d’une pratique communément appliquée dans les Missions de maintien de la paix, a informé notre source. Ainsi, ils ne sont pas comptabilisés dans les effectifs de la MINUSMA.

Selon le directeur adjoint de la Communication et Porte-parole aux Nations Unies (ONU), Olivier Salgado, "les  relèves des contingents de la MINUSMA sont planifiées et s’effectuent en accord avec les autorités maliennes. Nous œuvrons à ce que les relèves de contingents originaires d’Afrique de l’Ouest, qui accusent un retard du fait de l’absence des autorisations requises, puissent intervenir au plus tôt", informe-t-il.


Lundi 11 Juillet 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :