Sokhna Soda Dieng (Apr-Touba) : « Je déplore le fait qu'une femme de notre parti traîne une autre à la police »


Nous vous faisions part avant-hier de l'histoire  de la Directrice du Cedaf de Mbacké qui était  allée solder ses comptes à la police de Gouye-Mbind avec une autre responsable politique qui l'aurait diffamée. Mariama Ndiaye, a par la suite joint par téléphone Dakaractu-Touba, pour marteler que l'affaire était bien entre les mains du juge, non sans mitiger les motifs précédemment évoqués dans sa plainte.

Une démarche qui a été loin de plaire à Sokhna Soda Dieng. Militante du Président Macky Sall depuis Dekkal Ngor, la responsable politique précise que la plainte est inappropriée. "Beaucoup ont pensé que j'étais mêlée à cette histoire. Je précise que c'est Madame Mbacké  Mariama Ndiaye qui a déposé une plainte contre Sokhna Oulimata Seck, qui est aussi une militante de la première heure de l'Apr. Je signale que Madame Mbacké vient du parti Rewmi. Par conséquent, c'est une transhumante qui a traîné devant la justice une véritable Apériste. Madame Mbaye Néné Ndiaye et moi étions venues jouer les bons offices. Mais je regrette ce qui s'est passé et déplore l'attitude du ministère de la femme qui n'a toujours pas levé le plus petit doigt pour rétablir la paix".

Sokhna Soda Dieng d'ajouter à l'intention de la plaignante : "quand on veut diriger les femmes, on doit faire preuve de longanimité et ne pas se hasarder à amener les camarades à la police à tout bout de champ. Elle gère un bien appartenant à toutes les femmes et jamais nous n'avons essayé de lui mettre les bâtons dans les roues."

Affaire à suivre...
Mercredi 8 Juillet 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :