Sokhna Mame Khary Mbacké : « La réduction des taxes de 5 à 10% sur l’huile brute est une aubaine pour les industriels et c’est bon de le dire »


Connue pour ces sorties médiatiques généralement effectuées pour défendre les intérêts des industriels  , Sokhna Mame Khary Mbacké Bintu Serigne Mourtadha Khadim  Rassoul n’a pas souhaité rater cette occasion pour tirer le chapeau à l’État du Sénégal.

Pour la femme de développement et actrice dans le secteur de l’industrie , «  la décision de l’État du Sénégal de réduire les taxes sur l’huile brute de 5 à 10% est une mesure inédite dans le secteur et salutaire à tous les niveaux. 

Au téléphone de Dakaractu, elle en donnera les raisons. « C’est à saluer et nous la saluons cette mesure. Nous qui sommes dans le secteur de l’industrie rencontrions d’énormes problèmes pour concurrencer l’huile qui provient du Ghana. D’ailleurs, beaucoup de commerçants  préféraient aller au Ghana, acheter l’huile et s’affairer à la revente au Sénégal plutôt que d’aller directement en Malaisie ou en Indonésie parce que les taxes étaient excessives, voire insoutenables. L’huile du Ghana s’obtient sans taxes et frais de douane à cause des accords signé de l’UEMOA ».

Sokhna Mame Khary Mbacké ne manquera pas d’évoquer la récente flambée des prix par rapport à  certaines denrées de consommation massive, non sans saluer la réaction de l’État. « Nous sommes à moins de 20 jours du Grand Magal de Touba. Une hausse sur les tarifications auraient été préjudiciables pour les pèlerins et pour les populations tout simplement. L’État a bien réagi et c’est l’occasion de féliciter le Président de la République et son ministre du commerce, Assome Diatta ».
Mercredi 8 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :