Situation politico-sociale : Néné Marième Kane réitère l’appel des femmes républicaines « Jamm a Gën Fitna » et magnifie le dialogue.


Aujourd'hui, le Sénégal traverse des moments difficiles, marqués par des tensions politiques grandissantes. Cependant, nous sommes convaincus que nous avons la capacité de surmonter ces épreuves ensemble, en choisissant le dialogue et la paix plutôt que la violence. 

C'est pour cela aujourd'hui, à la veille de l’invitation au dialogue lancée par monsieur le président de la république Macky Sall, qu’un appel sincère à l'apaisement des tensions et à la protection du Sénégal a été lancé par l’ancienne députée et responsable au sein du mouvement national des femmes républicaines, Néné Marième Kane. 
À l’en croire, les femmes républicaines rappellent aux compatriotes la nécessité de s’approprier l’appel pressant du mouvement national des femmes de l’APR par la voix de la présidente Ndèye Saly Diop Dieng à travers le slogan « Jamm A Gën Fitna » (la paix vaut mieux que la violence).

« En tant que femme, nous avons le devoir de préserver l'unité nationale, la stabilité et la prospérité pour les générations futures. Il est essentiel que nous nous écoutions mutuellement, que nous nous respections et que nous cherchions des solutions pacifiques à nos différends », a indiqué l’ancienne députée.
Selon Néné Marième Kane, « Jamm A Gën Fitna » est un message simple mais puissant qui résume notre vision commune pour un Sénégal paisible et prospère. 

« La paix n'est pas seulement un concept abstrait, elle est le fondement de notre développement, de notre bien-être et de notre avenir en tant que nation. C’est pourquoi, nous saluons l'initiative du président Macky Sall d'engager un dialogue avec tous les acteurs politiques et la société civile. C'est une étape importante vers la résolution pacifique de nos différends. Nous encourageons tous à saisir cette opportunité pour exprimer toutes les préoccupations, écouter les autres et trouver des compromis qui favorisent le bien-être collectif », a expliqué la responsable au sein du mouvement national des femmes de l’APR.

Pour elle, lorsque les forces vives de la nation choisissent le dialogue au lieu de la confrontation, elles démontrent la maturité du Sénégal en tant que nation. Cela ne signifie pas que les convictions ou les idéaux des uns et des autres doivent être abandonnés, mais plutôt les défendre avec respect et ouverture d'esprit. Il est possible d'avoir des opinions divergentes tout en travaillant ensemble pour le bien commun, a confié Néné Marième Kane qui magnifie la participation de certains membres de l’opposition à la table de concertation.

« Nous sommes ravies de constater que certains membres de l'opposition et de la société civile, tels que Khalifa Sall et sa coalition, ont accepté l'invitation au dialogue lancée par le président Macky Sall. Leur engagement en faveur de la recherche de solutions pacifiques et de la préservation de l'unité nationale mérite d'être salué. Nous tenons également à adresser un appel chaleureux au parti de l'ancien président Abdoulaye Wade. Son expérience, sa vision et son dévouement envers la démocratie sont largement reconnus. Nous les encourageons vivement à répondre favorablement à cette invitation au dialogue, car leur participation serait une contribution précieuse pour favoriser un climat de paix et de compréhension mutuelle », a soutenu la responsable des femmes républicaines du département de Matam. À l’en croire, le moment présent appelle à dépasser les différences politiques et à mettre l'intérêt supérieur de la nation au premier plan. Ensemble, en mettant de côté les désaccords, il est possible de bâtir un avenir solide et prospère pour tous les Sénégalais.

« Nous félicitons donc ces personnalités qui ont choisi le chemin du dialogue, car c'est par ce biais que nous pourrons construire un Sénégal fort, pacifique et démocratique. Rappelez-vous que notre pays est le fruit des luttes et des sacrifices de nos ancêtres. Nous avons la responsabilité de le préserver et de le transmettre intact aux générations futures. Mettre notre pays à feu et en sang ne fera que nuire à notre société, détruire nos infrastructures et créer des divisions qui seront difficiles à guérir. Nous vous exhorteons, nos chers compatriotes, à choisir la voie de la paix et du dialogue. Engageons-nous à protéger notre beau pays, à résoudre nos différends par des moyens pacifiques et à construire un avenir meilleur pour tous. Ensemble, nous pouvons surmonter ces moments difficiles et façonner un Sénégal plus fort, plus uni et plus prospère », a conclu Néné Marième Kane.
Mercredi 31 Mai 2023
Dakaractu




Dans la même rubrique :