Situation irrégulière d'un millier de Sénégalais en Allemagne : Macky Sall se disculpe et brandit sa “DER” pour retenir les jeunes


D'aucuns ont imputé aux présidents africains l'intensification de l'émigration clandestine. Un journaliste l'a rappelé au chef de l'Etat sénégalais lors de la conférence conjointe avec la chancelière allemande, Angela Merkel. Mais, Macky Sall a refusé de porter le chapeau. “Je ne savais pas que j'avais autant de pouvoirs pour être responsable de l'émigration clandestine”, s'est étonné le président du Sénégal qui accuse les "trafiquants" d'être les vrais coupables. Il a appelé à les combattre non sans inviter l'Europe à s'ouvrir davantage. 

Selon Macky Sall, des solutions alternatives sont offertes à la jeunesse par les gouvernements africains pour venir à bout de l'émigration. A titre d'exemple, il brandit la Délégation à l'emploi rapide récemment portée sur les fonts baptismaux par ses services pour accompagner les jeunes en âge de travailler. 

Le Président Sall n'a pas esquivé la question sur la situation des Sénégalais en situation irrégulière en Allemagne. Ils ont demandé l'asile auprès des autorités allemandes pour éviter  le rapatriement. Après avoir rappelé qu'ils étaient au nombre de 1100, le chef de l'Etat a laissé entendre que des discussions sont en cours avec le gouvernement allemand pour trouver une solution quant à la situation de ces ressortissants sénégalais. Macky Sall n'exclue pas que ces discussions aboutissent à un rapatriement mais celui-ci, s’il devait se faire, s'opérera dans les conditions qui respecteront la dignité humaine, a-t-il précisé.

 Pour sa part, la chancelière allemande a confirmé que des négociations sont en cours pour trouver une issue heureuse à cette situation. 
Mercredi 29 Août 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :