Situation humanitaire alarmante : le Mali dans le top 10 des conflits les plus négligés dans le monde.


Situation humanitaire alarmante : le Mali dans le top 10 des conflits les plus négligés dans le monde.
Selon le Conseil norvégien pour les réfugiés, le conflit qui mine ce pays ouest-africain depuis plusieurs années figure parmi les 10 les plus négligés de l’année 2020. Et la situation ne semble pas prête de s’améliorer.

Depuis 2018, le Conseil norvégien pour les réfugiés dresse chaque année la liste des crises les plus négligées dans le monde. Le Mali est un client fidèle à ce rendez-vous. Ce pays ouest-africain qui connaît une crise humanitaire liée à l’insécurité qui règne sur une bonne partie de ce territoire est encore présent dans le rapport 2020 du CNR .

« L’insécurité et le conflit ont aggravé la crise humanitaire avec 326.000 personnes déplacées à l’intérieur du pays à la fin de l’année, une augmentation de plus de 50 % depuis fin 2019. Le nombre d’écoles fermées au Mali, en raison de l’insécurité, était estimé à près de 1.344 au 31 mars 2021 affectant le droit à l’éducation de plus de 400.000 enfants », écrit un communiqué du CNR reçu à Dakaractu.

Rien qu’entre janvier et mai 2021, le Mécanisme de réponse rapide » rapporte avoir comptabilisé 91.500 personnes déplacées dans les régions de Ménaka, Gao, Tombouctou, Mopti et Ségou. Les trois régions se trouvent dans le nord du Mali alors que les deux dernières sont dans le centre du pays. 

Et cette situation ne risque pas d'être résolue eu égard à l’écart entre les besoins d’aide et la disponibilité des fonds. D'après le NRC, l’appel d’aide n'a été financé qu’à hauteur de 50 % en 2020.

L’ONG décèle une absence de réponses conséquentes des efforts déployés par la communauté internationale pour accompagner le Mali militairement, aux fins de venir à bout de l’insécurité.

« La situation semble se maintenir en 2021, avec le risque d’instabilité politique, la poursuite des conflits communautaires, la prévalence de groupes et milices armées en dehors du processus de paix et les opérations qui se poursuivent parallèlement à la pandémie de Covid-19 », se désole le CNR qui estime à 6 millions en 2021 le nombre des maliens dans le besoin, soit une hausse de plus d’un million par rapport à l’année dernière.

Parmi les conflits les plus négligés dans le monde, les huits sont en Afrique. La République démocratique du Congo occupe la première place. Le Venezuela et le Honduras sont les deux seuls pays non-africains de ce rapport.
Lundi 31 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :