Situation du couvre-feu : Kolda une ville fantôme…


À 20 heures, Kolda est devenue une ville fantôme à cause du couvre-feu. Boutiques, bars, hôtels, gargotes ont été fermés et aucun véhicule ou moto n’était en circulation. Seuls quelques animaux déambulent dans  les rues désertes éclairées par les lampadaires. Toutefois, il y a eu quelques récalcitrants qui ont été ramenés à l’ordre par la patrouille des forces de sécurité. 

Au lendemain du couvre feu, la ville est presque vide. Les activités sont au ralenti. Nous avons fait un tour à la gare routière où tous les véhicules sont immobilisés sous l’œil des forces de l’ordre qui veillent au grain.

D’après Mamadou Lamine Kane Baldé, vice président du transport urbain de Kolda, «  nous respectons les mesures de l’état d’urgence. Aujourd’hui, nous avons suspendu le transport interurbain et réduit le  nombre dans les bus du transport urbain pour lutter contre le coronavirus ».

À Vélingara, en passant par Kolda et Médina Yoro Foula, les élus et les bonnes volontés se serrent les coudes pour la sensibilisation et l’appui en nature et en espèces aux comités locaux de lutte contre les épidémies.
Mercredi 25 Mars 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :