Situation des habitants du Plan Jaxaay / Babacar Mbaye Ngaraaf reconnaît la bonne volonté de Macky Sall : « Je ne serais pas nihiliste pour lui refuser l’attention qu’il porte aux couches vulnérables »


Très connu pour ses prises de position, souvent ne faisant pas l'affaire du régime actuel, Babacar Mbaye Ngaraaf n’entend pas faire dans la contestation à tout va pour des considérations politiciennes. Le Président de l'Alliance Sauver le Sénégal  invité d'une télévision de la place, a reconnu les mérites du Président Sall sur sa volonté d'assister les couches démunies.

L'ancien membre de la génération du concret, connu pour sa liberté de ton et de pensée, a donné son avis sur le sort de certains bénéficiaires du plan Jaxaay qui n'ont pas pu, jusqu'à présent, disposer de leurs habitations depuis qu'ils ont été délogés par les inondations entre 2005 et 2006.

"Depuis plusieurs années des ayants droit légitimes du plan Jaxaay souffrent le martyre et l’injustice au comble pour n’avoir pas encore reçu leurs logements à Jaxaay", plaide celui qui se définit comme le défenseur des causes de la banlieue qui déplore qu'en même temps, des personnes qui n’ont jamais été sinistrées et des personnalités du pays à l’abri du besoin, aient bénéficié de maisons qu’ils ont mises en location pour s’enrichir davantage. 

C’est une situation révoltante à laquelle le Président Macky Sall doit trouver une solution pour une question d’équité et de justice sociale,martèle le Président de l'Alliance Sauver le Sénégal et non moins Coordonnateur de la SAABA (Synergie des Acteurs pour l’Assainissement de la Banlieue).

Toutefois, Babacar Mbaye Ngaraaf clame sa conviction que le Président Macky n’a pas connaissance de cette situation en considérant, les maints efforts consentis et démontrés par le président de la République pour l'amélioration des conditions de vie des populations,  notamment dans le cadre de l’habitat et du logement des 'gorgorlou'...

Le contentieux foncier de Gaddaye opposant M Babacar Fall et les 253 propriétaires de maisons démolies est désormais rangé dans le tiroir des mauvais souvenirs. Apres plusieurs années de conflit foncier ponctué par des sorties musclées des protagonistes eux-mêmes, de prises de position virulente de leaders d’opinion selon le camp qu’on veut défendre et même d’arrestations et de blessés, un compromis, dans lequel se reconnait les 2 principales parties concernées, a fini par être trouvé. Babacar Mbaye qui avait pris faits et causes pour les victimes des démolitions salue le compromis trouvé

: « Quand il s’agit de reconnaitre les mérites des gens, je surmonte les considérations politiciennes embarrassantes et réductrices. Dans le règlement de ce contentieux vieux de plusieurs années, l’implication du directeur des domaines et de ses services notamment le chef du bureau de Pikine Mr Samba Ba ont  été déterminantes. La disponibilité  et la célérité avec lesquelles La Direction des Donaines a géré l’affaire Gaddaye ont été déterminantes à sa résolution.. il en est de même pour le recasement des impactés par le BRT, le prolongement de la VDN, le règlement de contentieux et conflits fonciers vieux de plusieurs années.,,.. Démarche à saluer même si nous condamnons farouchement les lenteurs, pour ne pas dire négligence, inadmissibles sur le recasement des impactés par le TER (train express  régional) félicite-t-il non sans appeler l’état du Sénégal à accélérer le pas pour le recasement des impactés par le TER et la finalisation de l’aménagement du littoral de Guediawaye. Pour conclure Mr Ngaraf renouvelle son appel au Président pour la prise en charge des Trois cent quatre vingt six ( 386) familles de Jaxaay, des SDF(sans domicile fixe) depuis 2005 et bientôt des sans abris
Lundi 4 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :