Situation des droits humains au Sénégal : « Le Sénégal n'a pas de leçon à recevoir à ce niveau et n'a pas honte, ni de sa justice ni de sa police, encore moins de sa gendarmerie » (ministre de la Justice)


À l'occasion de la prise de fonction du nouveau Directeur du Centre de Formation Judiciaire (CFJ), le ministre de la Justice et garde des Sceaux, Me Malick Sall, est interpellé sur le rapport de la situation des droits humains au Sénégal. Ainsi Me Malick Sall a souligné que la situation des droits humains au Sénégal est appréciable au regard des nombreux progrès et changements apportés dans ce domaine. 

À cet effet, il a laissé entendre que le rapport fait sur la situation des droits humains au Sénégal a nettement mentionné les améliorations en matière de droits humains, mais que ce rapport incite le gouvernement à mieux faire, car on attend plus du Sénégal puisque c'est une référence. "Le Sénégal n'a pas de leçon à recevoir à ce niveau et n'a pas honte ni de sa justice ni de sa police, encore moins de sa gendarmerie", a-t-il déclaré. 

Il estime que de par leur respect aux principes des droits humains et leur bonne conduite, les forces de défense et de sécurité sénégalaises sont appelées en renfort partout dans le monde. 
Jeudi 1 Avril 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :