Sit-in non autorisé devant l’ambassade de France : les demandeurs de regroupement familial dispersés deux fois de suite avant de tenir leur déclaration.


Ce lundi 16 Mai, les membres du Collectif des demandeurs sénégalais de regroupement familial, résidant en France, ont voulu tenir un sit-in devant l’ambassade de France à Dakar, malgré l’invalidité de leur autorisation. Les choses ne se sont donc pas déroulées comme prévu, étant donné que la police ne leur a pas laissé gagner ce point de manifestation.

Ces femmes ont voulu protester contre le consulat français à Dakar pour les faits de lenteur dans le traitement des dossiers de visa pour le regroupement familial, car la plupart ont leurs maris qui vivent en France. Selon eux, la Covid n’est plus une raison pour geler leur visa et séparer des familles depuis mars 2020.

Ces manifestantes composées de sept femmes, dont certaines avec leur bébé sur le dos, ont été dispersées deux fois de suite par les éléments du commissaire de Dakar-Plateau. D’abord à la place de l'indépendance, ensuite à l'entrée du marché Kermel de Dakar.

Finalement les manifestants ont pu s’exprimer à hauteur de la Bceao. Elles lancent un appel au gouvernement à faire le nécessaire pour permettre à leurs enfants d’avoir une vraie vie de famille...
Lundi 16 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :