Sit-in au Palais de justice : Le Sytjust dénonce un rafistolage de la part du gouvernement


Comme il l’avait promis la semaine dernière, le syndicat des travailleurs de la justice (Styjust), tient chaque lundi un « sit-in », et pour ce lundi 17 décembre 2018, c’est devant le Palais de la justice pour demander à l’État de respecter les protocoles d’accord. En effet, le gouvernement avait pris des engagements fermes pour la satisfaction définitive des lancinantes doléances des travailleurs de la justice.

Ainsi, les syndicalistes se méfient d’une situation où la machine judiciaire sera grippée, et celle-ci le serait si des mesures efficaces ne seront pas prises pour la satisfaction de leurs doléances. Le SYTJUST regrette l’option de l’État du Sénégal qui attend qu’il y ait confrontation, qu’il y ait grève pour réagir. 

Selon Me El Hadj Ayé Boun Malick Diop, ceci est un aveu d’échec de la part du gouvernement. Il regrette surtout l’incapacité du gouvernement de gérer l’institution de la justice. 

Poursuivant, le secrétaire général du syndicat des travailleurs de la justice, dénonce le fait que la justice soit entre des mains d’incompétents. « Ceux qui conseillent le gouvernement en matière judiciaire, notamment le ministre de la justice, ne comprennent pas le rôle de la justice qui est un milieu très important avec des enjeux sur lesquels, il ne faudrait pas mettre des mains inexpertes », a-t-il martelé. 

Les syndicalistes appellent, ainsi, la société civile à s’impliquer davantage aux points de la confrontation.

Enfin, Me El Hadj Ayé Boun Malick Diop, secrétaire général du sytjust, appelle l’État du Sénégal à « procéder à la mise en solde des augmentations souscrites par le gouvernement qui a fait l’objet d’un protocole d’accord et la signature des décrets adoptés le 25 juillet 2018 pour notre plan de carrière ». Il torpille et rajoute que, si l’État ne peut pas respecter ses engagements au point de préférer un « rafistolage ou une confrontation », il faudrait alors qu’il reconnaisse son échec. 
Lundi 17 Décembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :